INFO CCIB BORDEAUX

LIEN VERS LE SITE DE LA BANQUE DE FRANCE :

https://entreprises.banque-france.fr/coronavirus

SITE DU GOUVERNEMENT POUR LE COVID 19

https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

 

24 mars 2020

MESSAGE DE PATRICK SEGUIN

Président de la CCIB

Suite à trois conférences téléphoniques entre hier et aujourd’hui, avec la Préfecture, la Région et les CCI Nouvelle Aquitaine :

– toutes les procédures d’aides auprès des entreprises durant cette période, de la part de l’Etat, des Régions, des collectivités sont mises en œuvre au fil de l’eau.

  • Tout le monde avance en marchant devant une situation inédite.

Ce qui est annoncé aujourd’hui sera peut-être modifié demain…

Donc deux conseils:

– n’attendez pas pour faire vos démarches en fonction de votre situation, quitte à amander votre dossier une fois, deux fois, trois fois.

– tracer absolument toutes vos actions et demandez confirmation des mails et courriers que vous envoyez et recevez.

Demain, il faudra prouver que vous avez fait ce qu’il fallait quand il fallait !

Cordialement

Patrick Seguin

 

 

23 MARS 2020

Patrick Seguin, le président de la CCI de Bordeaux-Gironde délivre de précieux conseils aux chefs d’entreprise afin d’éviter de mauvaises surprises à l’issue du confinement

Dès mardi 17 mars, la CCI de Bordeaux-Gironde a ouvert une cellule de crise pour aider les entreprises du territoire (84 000 au total) à faire face aux conséquences économiques du Coronavirus et du confinement de la population en France.

En lien avec les services de la Région et de l’Etat pour communiquer sur les différents dispositifs proposés et accompagner les sociétés impactées.

515 demandes auprès de la cellule de crise en 4 jours

Vendredi 20 mars, Patrick Seguin, son président, a dressé un premier bilan, qui s’avère éloquent. Pas moins de 515 demandes ont été enregistrées en quatre jours.

Elles concernent, en premier lieu (331 demandes), des informations sur les aides possibles (financière, aide forfaitaire de 1.500 euros, temps partiel, suspension des charges, s’ils ont le droit d’exercer ou non). La plupart des autres demandes (184) concernent les formalités administratives.

Tout ceci a amené l’ouverture de 86 dossiers d’accompagnement « renforcés » pour aider les chefs d’entreprise. En l’occurrence, il s’agit notamment de bénéficier du fonds de soutien de 50 millions d’euros, créé en urgence par la Région Nouvelle-Aquitaine.

« Ce sont surtout de toutes petites entreprises en difficulté pour lesquelles il faut trouver des solutions complémentaires immédiates. Les secteurs de l’événementiel, du transport scolaire, des services, de la restauration sont particulièrement touchés. Ils ont vu leur activité s’interrompre en seulement quelques heures. Pour les sociétés qui n’ont pas de trésorerie, c’est un peu la panique », se désole Patrick Seguin.

Tracer les démarches par écrit et faire attention aux faux sites

Au passage, le président de la CCI de Bordeaux-Gironde en a profité pour donner quelques conseils pratiques qui pourraient s’avérer déterminants dans l’après crise.

Il invite notamment à tracer toutes les décisions et démarches par écrit, que ce soit auprès des organismes publics comme l’Urssaf, la Région, mais aussi auprès des salariés et des donneurs d’ordre.

Ainsi, « quand une décision est prise d’arrêter un chantier, il faut que les entreprises fassent une facturation à l’instant, en fonction du pourcentage d’avancement. Un écrit doit être envoyé au client, en lui demandant d’en accuser réception », suggère le président de la CCI de Bordeaux.

Ces écrits sont d’autant plus importants que « la responsabilité pénale de l’employeur peut être engagée pour ceux qui continuent de faire travailler leur personnel, alors qu’il pourrait télétravailler », rappelle-t-il.

Attention aux faux sites !

Autre conseil clé : « faîtes attention aux faux sites. Nous avons des informations effarantes à ce sujet. Des sites demandent aux entreprises de leur fournir leur RIB et leur signature électronique. Ensuite, elles vont se faire piller leur compte en banque ! Restez sur les sites officiels et revenez vers nous en cas de doute », lâche Patrick Seguin.

A l’inverse, cette crise majeure est aussi l’occasion de voir émerger davantage de comportements vertueux. « J’observe une solidarité extraordinaire entre tous les acteurs les clubs d’entreprises, les échanges sur les réseaux sociaux, les plateformes collaboratives. Dans le BTP, j’ai vu de grands comptes mettre leurs équipes ressources humaines et juridique au service de petites entreprises qui n’ont pas ces compétences en interne », se félicite-t-il.

En tout cas, « il y aura un avant et un après Coronavirus. Demain, à l’aune d’une décision, il faudra se poser la question de son impact sur la société et l’environnement », estime le président de la CCI de Bordeaux-Gironde.

A noter que si aucun rendez-vous physique » ne peut être pris par la CCI de Bordeaux-Gironde, ses services sont disponibles par mail à : contact@bordeauxgironde.cci.fr. Il suffit de laisser ses coordonnées pour être rappelé par un conseiller. 

 

Les commentaires sont fermés.

© Entraide et Entrepreneurs | Mentions légales | Politique de confidentialité

Retour en haut ↑