REGION AQUITAINE / METROPOLE

PlanUrgence Region COVID 10 04 20LIEN VERS LE SITE DE LA BANQUE DE FRANCE :

https://entreprises.banque-france.fr/coronavirus

SITE DU GOUVERNEMENT POUR LE COVID 19

https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

PLATEFORME REGION NOUVELLE AQUITAINE

Le site régional est lui mis à jour régulièrement :

https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr/actualites/covid-19-plusieurs-mesures-au-profit-des-entreprises-impactees

 

23 JUILLET 2020

NOUVELLE AIDE REGIONALE

L’aide anti-faillite, dont le montant est compris entre 2.000 et 10.000 ¤, s’ajoute à l’aide de 1.500 ¤ et constitue le deuxième volet du fonds de solidarité.

Elle est réservée aux entreprises qui se trouvent en situation particulièrement critique et doit être demandée à la région.

Auparavant, cette aide était réservée aux entreprises qui employaient au moins 1 salarié.

Désormais, elle est étendue aux entreprises qui n’emploient pas de salarié mais à condition :

  • qu’elles aient bénéficié au moins une fois de l’aide de 1.500 ¤ (que ce soit au titre du mois d’avril, mai, ou juin, et y compris si son montant est inférieur à 1.500¤) ;
  • qu’elles aient fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public entre le 1er mars 2020 et le 30 juin 2020 et que le chiffre d’affaires de leur dernier exercice clos ait été égal ou supérieur à 8.000 ¤.

NB : pour les entreprises n’ayant pas encore clos d’exercice, le chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020 doit être supérieur ou égal à 667 ¤. Pour les entreprises créées après le 1er mars 2020, le chiffre d’affaires réalisé jusqu’au 15 mars 2020 et ramené sur un mois doit être supérieur ou égal à 667 euros.

En outre

  • le solde entre, d’une part, leur actif disponible et, d’autre part, leurs dettes exigibles dans les 30 jours et le montant de leurs charges fixes, y compris les loyers commerciaux ou professionnels, restant à régler au titre des mois de mars, d’avril et de mai 2020, doit être négatif ;

Attention : pour le calcul de ce solde, ne peuvent être déduites de l’actif disponible les cotisations et contributions sociales dues par l’entreprise au titre des échéances de mars, d’avril et de mai 2020, à l’exception des cotisations affectées aux régimes de retraite complémentaire légalement obligatoires, ni les cotisations et contributions de sécurité sociale dues, au titre des mois de mars, d’avril et de mai 2020, par les non salariés.

Par contre, la condition selon laquelle il était nécessaire d’avoir déposé une demande de prêt de trésorerie à sa banque et de s’être vu refuser ce prêt est supprimée.

Où s’adresser ?

Cette aide spécifique doit être demandée auprès des services du conseil régional du lieu de domiciliation de votre société ;

La demande doit être déposée au plus tard le 15 septembre 2020, par voie dématérialisée, et elle doit être accompagnée des justificatifs suivants :

  • une déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise remplit les conditions prévues par le décret n° 2020-371 du 30 mars 2020 et l’exactitude des informations déclarées ;
  • une déclaration indiquant si l’entreprise était en difficulté au 31 décembre 2019 au sens de l’article 2 du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission du 17 juin 2014 déclarant certaines catégories d’aides compatibles avec le marché intérieur en application des articles 107 et 108 du traité ;
  • une description succincte de sa situation, accompagnée d’un plan de trésorerie à 30 jours.

Source : Décret n° 2020-873 du 16 juillet 2020, J.O. du 17

 

 

 

12 juillet 2020

Fonds d’urgence pour soutenir les entreprises sans salarié de la métropole,

Bonjour,

Bordeaux Métropole a adopté le 17 juin dernier en bureau communautaire la mise en place d’un fonds d’urgence pour soutenir les entreprises sans salarié de la métropole, impactées par la crise sanitaire.

En tant que développeur économique, pouvez-vous nous aider à diffuser cette information auprès de vos adhérents et réseaux d’entreprises de la métropole afin qu’ils puissent éventuellement bénéficier de cette aide ?

Ce soutien financier s’adresse aux travailleur indépendant, micro-entrepreneur, ou société commerciale, et n’employant aucun salarié au 1er mars 2020. Les secteurs d’activités éligibles appartiennent à l’agriculture, la construction, le commerce de proximité, le tourisme et les industries culturelles et créatives.

Le soutien consiste en une subvention forfaitaire de 1000€. Cette aide est cumulable avec le fonds de solidarité de l’Etat et de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Pour connaître les conditions d’éligibilité et solliciter une demande d’aide avant le 31 juillet 2020, nous vous invitons à consulter le site de Bordeaux Métropole.

Les demandes sont à déposer sur la plateforme opérée par la Chambre de Commerce et d’Industrie Bordeaux Gironde, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Gironde et la Chambre d’Agriculture de la Gironde fondsurgencebordeauxmetropole.fr.

Voici le contact pour toute question relative au dépôt d’une demande : fondscovidbxmetro@bordeauxgironde.cci.fr

Vous trouverez également un kit de communication en téléchargement ici. Nous restons à votre disposition pour vous fournir d’autres formats si nécessaire

Fonds d'urgence de BM

12 JUILLET2020

FOND REGION NOUVEL AQUITAINE

https://fondstpenouvelleaquitaine.fr

 

 

20 MAI 2020

Fonds de prêts de solidarité et de proximité pour les TPE (commerçants, services, artisans et associations)

La Région Nouvelle-Aquitaine met en œuvre un fonds de prêt régional avec la Banque des Territoires à destination des TPE de proximité et des associations impactées par la crise du Covid-19, aux côtés des intercommunalités qui souhaitent s’y associer.

Ce fonds permet le financement d’un besoin de trésorerie à très court terme découlant de la crise Covid-19 et non pris en charge intégralement par les autres dispositifs publics ou privés selon les modalités suivantes :

  • Prêt public de 5 000 € à 15 000 €
  • Versement en une seule fois
  • Remboursable sur une durée de 4 ans avec possibilité d’un différé maximal de 12 mois
  • Prêt à taux à zéro, sans garantie

 

Le fonds de prêts s’adresse :

  • Aux TPE de moins de 10 salariés des secteurs du commerce, de l’artisanat et des services de proximité (dont micro-entreprises)
  • Aux associations employeuses de moins de 50 salariés ayant une activité économique
  • Aux entreprises relevant d’une activité métiers d’art et aux entreprises ayant un savoir-faire d’excellence reconnu
  • Dans la mesure où l’entreprise a accès au PGE, elle doit en faire la démarche ; elle pourra bénéficier des Fonds TPE NA à partir d’un délai de dix jours après la date de dépôt du dossier PGE, quelle qu’en soit la réponse.

Ce dispositif n’est pas ouvert aux professions libérales, médicales et aux activités exercées en sus de son activité principale.

Sont exclues du dispositif les entreprises en procédure collective d’insolvabilité sauf si un plan de redressement a été adopté.

Doté à sa constitution de 24 millions d’euros à parité par la Banque des Territoires et la Région Nouvelle-Aquitaine, le fonds est géré par le réseau Initiative en Nouvelle-Aquitaine, qui mobilise l’ensemble de ses membres, plateformes Initiative du territoire, et ses partenaires pour le déployer.

Les demandes s’effectueront en ligne à cette adresse Internet : https://fondstpenouvelleaquitaine.fr. Elles devront être accompagnées des pièces suivantes :

  • Bilan et compte de résultat 2019 ou à défaut projet 2019 ou bilan et compte de résultat 2018
  • Pour les micro-entreprises, déclarations URSSAF de chiffre d’affaires des 6 derniers mois
  • Plan de trésorerie à 3 mois
  • Relevés des comptes bancaires professionnels depuis janvier 2020
  • RIB du compte professionnel libellé au nom de l’entreprise
  • Extrait KBIS ou extrait d’immatriculation au Répertoire des Métiers ou extrait SIRENE de moins de 3 mois
  • Carte d’identité du/de la dirigeante
  • Pour les associations, fournir en plus : la déclaration au Journal Officiel et un justificatif de la situation d’association employeuse d’au moins une salariée (copie du registre du personnel ou copie d’une fiche de paie).

 

 

11 MAI 2020

 

 

08 MAI 2020

 

 

 

 

25 avril 2020

FOND DE PRÊT DE SOLIDARITÉ ET PROXIMITÉ RÉGION NA

Fonds de prêts de solidarité et de proximité pour les TPE (commerçants, services, artisans et associations)

La Région Nouvelle-Aquitaine met en œuvre un fonds de prêt régional avec la Banque des Territoires à destination des TPE de proximité et des associations impactées par la crise du Covid-19, aux côtés des intercommunalités qui souhaitent s’y associer.

Ce fonds permet le financement d’un besoin de trésorerie à très court terme découlant de la crise Covid-19 et non pris en charge intégralement par les autres dispositifs publics ou privés selon les modalités suivantes :

  • prêt public de 5 000 € à 15 000 €
  • versement en une seule fois
  • remboursable sur une durée de 4 ans avec possibilité d’un différé maximal de 12 mois
  • prêt à taux à zéro, sans garantie

Le fonds de prêts s’adresse :

  • aux TPE de moins de 10 salariés des secteurs du commerce, de l’artisanat et des services de proximité (dont micro-entreprises)
  • aux associations employeuses de moins de 50 salariés ayant une activité économique
  • aux entreprises relevant d’une activité métiers d’art et aux entreprises ayant un savoir-faire d’excellence reconnu

Ce dispositif n’est pas ouvert aux professions libérales, médicales et aux activités exercées en sus de son activité principale.

Sont exclues du dispositif les entreprises en procédure collective d’insolvabilité sauf si un plan de redressement a été adopté.

Doté à sa constitution de 24 millions d’euros à parité par la Banque des Territoires et la Région Nouvelle-Aquitaine, le fonds est géré par le réseau Initiative en Nouvelle-Aquitaine, qui mobilise l’ensemble de ses membres, plateformes Initiative du territoire, et ses partenaires pour le déployer.

Les demandes s’effectueront en ligne à cette adresse Internet : https://fondstpenouvelleaquitaine.fr. Elles devront être accompagnées des pièces suivantes :

  • bilan et compte de résultat 2019 ou à défaut projet 2019 ou bilan et compte de résultat 2018
  • pour les micro-entreprises, déclarations URSSAF de chiffre d’affaires des 6 derniers mois
  • plan de trésorerie à 3 mois
  • relevés des comptes bancaires professionnels depuis janvier 2020
  • RIB du compte professionnel libellé au nom de l’entreprise
  • extrait KBIS ou extrait d’immatriculation au Répertoire des Métiers ou extrait SIRENE de moins de 3 mois
  • carte d’identité du/de la dirigeant.e
  • pour les associations, fournir en plus : la déclaration au Journal Officiel et un justificatif de la situation d’association employeuse d’au moins un.e salarié.e (copie du registre du personnel ou copie d’une fiche de paie)

 

10 avril 2020

MESURES D’URGENCE DE LA RÉGION  NA

 

21 avril 2020

RESUME DES AIDES COVID 19 

Crise Covid19 – fiches sur les aides

 

 

20 avril 2020

La Région Nouvelle-Aquitaine a voté un plan d’aides d’urgence pour

soutenir les entreprises de la région pendant la crise liée au Covid-19.

La plateforme de dépôt des dossiers vient d’ouvrir. TPE, indépendants

ou associations sont concernés.

La Région Nouvelle-Aquitaine a voté début avril un plan d’urgence de 73 millions

d’euros pour soutenir le tissu économique régional dans la cadre du

ralentissement d’activité lié aux mesures de confinement.

Ce plan prévoit plusieurs types d’aides pour les entreprises et les

associations. 

TPE, indépendants, microentreprises : à vos dossiers

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/economie-et-emploi/coronavirus-fonds-national-de-solidarite

La Région contribue à hauteur de 20 millions d’euros à un fonds national

de soutien qui s’adresse aux personnes physiques (travailleurs

indépendants, artistes-auteurs, etc.) et aux personnes morales de droit

privé (sociétés, associations, etc.) exerçant une activité économique

sur le territoire régional.

« Le dispositif comprend deux volets, qui visent respectivement à soutenir

les plus petites entreprises touchées économiquement par la crise du

coronavirus par une aide mensuelle d’un montant maximal de 1 500 euros,

et à accompagner les entreprises employant au minimum 1 salarié et

confrontées à une rupture de trésorerie par un apport complémentaire de

2 000 à 5 000 euros », indique le conseil régional dans un communiqué. 

Pour bénéficier de cette aide, les Très Petites Entreprises, travailleurs

indépendants et microentreprises peuvent désormais déposer leurs

demandes d’aides sur une plateforme qui vient d’ouvrir. 

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/economie-et-emploi/coronavirus-fonds-national-de-solidarite

Un fonds de soutien à la trésorerie des entreprises

Des mesures complémentaires ont été adoptées, parmi lesquelles un fonds de

soutien d’urgence pour les entreprises qui rencontreraient des problèmes

de trésorerie. Il s’adresse aux entreprises de 5 à 250 salariés,

et dont le siège ou l’établissement principal est basé en

Nouvelle-Aquitaine. Les formalités, sont également à accomplir en ligne,

dans un espace spécifique de la plateforme recensant les aides existantes. 

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/economie-et-emploi/coronavirus-fonds-national-de-solidarite

Et pour les associations ? 

Les entreprises et travailleurs indépendants ne sont pas seuls à souffrir

de cette conjoncture inédite. Certaines associations se retrouvent aussi

en difficulté. Un fonds spécifique a été créé pour celles ayant « une

activité économique employant moins de 50 salariés, dont le siège ou un

établissement est basé en Nouvelle-Aquitaine et dont le besoin de

trésorerie lié au Covid-19 n’est pas couvert par l’ensemble des autres

dispositifs et subventions », explique la Région. Toutes les informations

pour savoir comment prétendre à cette aide sont disponibles ici.

Enfin, pour ceux qui ne trouveraient pas toutes les informations sur cette

plateforme en ligne, des renseignements sont donnés au 05 57 57 55 88

(du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h) et par mail sur

entreprise-covid19@nouvelle-aquitaine.fr

 

 

17 avril 2020

Madame, Monsieur,

Depuis le 18 mars dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a annoncé un plan d’urgence à destination des acteurs socio-économiques impactés par l’épidémie de Covid-19.

Ce plan d’urgence se décline sous forme de Fonds de solidarité Etat/Régions, de Fonds de soutien et de Fonds de prêts aux entreprises et associations.

Pour vous accompagner au mieux dans vos différentes démarches, vous trouverez ci-dessous toutes les informations et liens utiles pour effectuer les demandes d’aides, sous réserve du respect des critères d’éligibilité pour chacune d’elles :

– le Fonds de solidarité, cogéré par l’Etat et les Régions dont la Région Nouvelle-Aquitaine, visant à soutenir les TPE, travailleurs indépendants, micro-entreprises. Cette aide, qui pourra aller jusqu’à 3 500 € par entreprise, contient 2 volets :

– une aide d’un montant égal à la perte déclarée de chiffres d’affaires en mars 2020 par rapport à mars 2019, dans la limite de 1 500 €

– une aide complémentaire de 2 000 €, auprès des services de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Vous trouverez toutes les informations utiles et le chemin d’accès au dépôt de la demande en suivant le lien ci-dessous :

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/amenagement-du-territoire/fonds-national-de-solidarite

  • le Fonds de soutien d’urgence aux entreprises de 5 à 250 salariés ayant un besoin de trésorerie d’exploitation causé par la baisse d’activité liée au Covid-19 dans un but de préservation de l’activité et de l’emploi et non couvert par les autres dispositifs

Vous trouverez toutes les informations utiles et le chemin d’accès au dépôt de la demande en suivant le lien ci-dessous :

https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/economie-et-emploi/coronavirus-fonds-de-soutien-durgence-regional-aux-entreprises

  • La Région Nouvelle-Aquitaine a également mis en place une cellule d’écoute et de soutien destinée aux dirigeants d’entreprises, d’associations, mais aussi professions libérales, artisans, commerçants, afin de ne pas vous laisser seuls face à vos interrogations et difficultés.

https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr/actualites/coronavirus-une-cellule-decoute-et-de-soutien-pour-les-dirigeants

Pour toutes les autres aides et informations complémentaires, vous pouvez consulter le site ci-dessous, sur lequel il convient de se rendre très régulièrement :

https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr/actualites/coronavirus-plusieurs-mesures-au-profit-des-entreprises-et-des-associations

La Région reste à votre disposition au 05 57 57 55 88 du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 ou par mail à entreprise-covid19@nouvelle-aquitaine.fr

 

 

 

14 avril 2020

Coronavirus : la Région Nouvelle-Aquitaine met en place une cellule d’écoute et de soutien:

 

 

 

 

11 avril 2020

 

 

06 AVRIL 2020

Covid 19 : Bordeaux Métropole débloque 10 M€ pour aider les très petites entreprises

 

PLATEFORME DE LA REGION

https://entreprises.nouvelle-aquitaine.fr

Résumé des aides de la région

 

25 mars 2020

Conférence de presse d’Alain ROUSSET

 

24 mars 2020

Deux schémas explicatif des mesures de la région

SOLIDARITE ENTREPRISES

SOLIDARITE ENTREPRISES & ASSOCIATION

Soutien region Nelle Aquitaine 23 mars 2020

Aides régionales aux entreprises touchées par le Covid-19 :

un numéro de téléphone, une adresse e-mail et un site internet:

Comme confirmé le 18 mars dernier par son président Alain Rousset, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine met en place un plan d’urgence économique à hauteur de 50 millions d’euros.

Ainsi, la Région Nouvelle-Aquitaine est à la disposition et à l’écoute de ses entreprises, artisans, autoentrepreneurs et agriculteurs via :

· Un numéro de téléphone, 05 57 57 55 88 (du lundi au vendredi, de 9 h à midi et de 14 h à 17 h) 

· un e-mail : entreprise-covid19@nouvelle-aquitaine.fr

Plus d’informations sur les divers volets de ce dispositif exceptionnel d’aides :

· sur internet : https://lnkd.in/dm4imi3

 

 

 

LA TRIBUNE 20 mars 2020

Après l’Etat, c’est au tour des régions de réagir pour aider en urgence le tissu économique face aux conséquences du confinement lié au coronavirus. En Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset annonce un fonds de 50 M€ pour soutenir les très petites entreprises, les acteurs associatifs, culturels et sportifs et octroyer des prêts d’urgence aux entreprises de toutes tailles. A plus long terme, le président du conseil régional appelle à relocaliser la production des équipements et biens de santé stratégiques.
« Le chef de l’Etat a annoncé un plan national musclé qui doit être efficace et rapide pour répondre à la crise. En complément, nous créons un fonds de solidarité, de rebond et stratégie industrielle doté de 50 M€ », explique à La Tribune Alain Rousset, le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, mardi 17 mars 2020, à l’issue d’une discussion avec le Premier ministre et les grandes banques régionales. Ces crédits budgétaires régionaux viendront en appui des dispositifs annoncés par le gouvernement qui s’élèvent à 45 Md€ d’interventions et 300 Md€ de garanties.
Lire aussi : Coronavirus : l’Etat prévoit un plan massif de 45 milliards d’euros d’aides
Sur les 50 M€ débloqués par le conseil régional (*), 20 M€ iront abonder le fonds de solidarité de 2 Md€ créé par l’Etat dont la moitié est fléchée vers les TPE/PME. « Ce fonds de solidarité concerne les très petites entreprises avec un chiffre d’affaires de moins de 250.000 € qui pourront bénéficier d’une aide forfaitaire de 1.500 € si leur chiffre d’affaires a chuté d’au moins 70 % entre mars 2019 et mars 2020 », précise l’élu régional, qui plaide pour retenir un seuil plus souple autour de -50 %. Une seconde enveloppe de 5 M€ est spécifiquement fléchée vers le secteur associatif, en particulier culturel et sportif, et les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), particulièrement dynamiques en Nouvelle-Aquitaine.
Soulager la trésorerie
Les 25 M€ restants concernent les prêts accordés aux entreprises en difficulté : 10 M€ permettront d’abonder les prêts rebonds octroyés par Bpifrance pour améliorer la trésorerie des entreprises tandis que 15 M€ financeront des prêts de la Région aux entreprises non éligibles aux prêts rebonds.
« Il faut que nous prêtions une attention et un soutien financier tout particulier aux agriculteurs et aux entreprises de l’agroalimentaire pour qu’ils puissent continuer à approvisionner nos magasins », insiste Alain Rousset, qui participera également au financement des cellules de crise déployées par les chambres de commerce et d’industrie et chambres de métiers pour accompagner les chefs d’entreprise.
Lire aussi : Coronavirus : les CCI de Nouvelle-Aquitaine déploient leurs cellules de crise
Parallèlement, alors que les banques doivent décaler de six mois les échéances de remboursement des entreprises, la Région Nouvelle-Aquitaine annonce un moratoire d’un an sur le remboursement des aides et avances versées aux entreprises tout en augmentant les acomptes versés à la Région à ces entreprises afin de soulager autant que possible leur trésorerie. Enfin, outre un appui psychologique, des chèques-conseils devraient aussi venir aider les entreprises à redémarrer lors de la sortie de crise en facilitant le recours à des prestataires extérieurs spécialisés.
« Il y a urgence à agir, les entreprises en difficulté, et elles sont nombreuses, doivent se saisir de tous ces outils à tous les niveaux pour surmonter la crise. Tout le monde est au front avec un esprit de combat », insiste le président du conseil régional. La Région apportera également son soutien matériel à des associations humanitaires et pourrait mobiliser ses internats pour loger les enfants des personnels soignants mobilisés dans les hôpitaux.
Relocaliser la production des biens stratégiques
Enfin, à plus long terme, Alain Rousset se dit déterminé à « tirer toutes les leçons économiques et politiques de cette crise en matière de services publics et de choix des responsables politiques et des entreprises en particulier sur la nécessité de relocaliser la production industrielle de certains biens stratégiques et savoir-clefs comme les médicaments, les masques, les respirateurs artificiels et autre équipements de santé. » Il souhaite donc mettre à contribution les acteurs régionaux pour travailler sur ces aspects, notamment la biotech, le biosourcing et les micro-usines de fabrication. Une réflexion qui devrait aussi intégrer les technologies innovantes et les énergies renouvelables. Le message a été passé à Matignon qui, de son côté, n’écarte plus la possibilité de nationaliser des entreprises en difficultés.
(*) Compte-tenu du confinement lié au coronavirus/Covid-19 et donc de l’impossibilité de réunir les instances régionales, un texte législatif devra être pris dans les jours qui viennent pour autoriser les présidents de région à valider ces crédits spécifiques. Au total 500 M€ sont abondées par les régions françaises.

18 mars 2020
COMMUNIQUE DE PRESSE ALAIN ROUSSET
Covid-19 : solidaire sur le plan national, la Région Nouvelle-Aquitaine crée un fonds de rebond et stratégique de 50 M€ pour les entreprises
A l’issue d’une réunion des Régions de France avec le Premier Ministre, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, a confirmé la participation de la Région à hauteur de 20 millions d’euros au fonds national de solidarité cogéré par l’Etat et les Régions (1 milliard d’euros) au profit des très petites entreprises impactées par la crise du Coronavirus. Celles, les plus impactées, dont le chiffre d’affaires est de moins de 250 000 euros, recevront d’ici à la fin du mois une aide forfaitaire automatique de 1500 euros.
Les Régions assureront, conformément à leurs compétences, la gestion d’une part de cette enveloppe destinée aux entreprises réalisant entre 250 000 euros et un million de chiffre d’affaires.

Avec cette contribution, la Région Nouvelle-Aquitaine s’engage dans un dispositif exceptionnel de 50 millions d’euros dont :
 Un fonds de soutien régional d’au moins 5 millions d’euros est créé pour soutenir les associations en subvention directe notamment dans les domaines de la culture, du sport et de l’Economie Sociale et Solidaire.

 Une enveloppe nouvelle de 10 millions de prêts abondera les prêts rebonds gérés par la Banque Publique d’investissement (Bpifrance). Ils permettent avec un fort effet levier d’améliorer rapidement la trésorerie des entreprises.

 La Région décide par ailleurs de créer une ligne budgétaire de prêt d’urgence de 15 millions d’euros supplémentaires pour aider les entreprises régionales non éligibles à ces dispositifs à passer le cap de ces semaines de crise sanitaire.

« Nous serons très attentifs à soutenir toutes les acteurs qui passeraient entre les mailles de ces dispositifs notamment dans les secteurs agricoles et agroalimentaires et plus largement celles déjà en difficultés avant la crise et qui ne sont plus dans la zone radar des banques » a insisté Alain Rousset.
La Région va aussi mettre en place dans les prochains jours, en lien étroit avec le réseau des CCI, des Chambres des métiers et les associations spécialisées, une cellule d’écoute et de veille afin d’aider individuellement les dirigeants d’entreprises en difficulté. Une plate-forme virtuelle de suivi de ces entreprises sera mise en oeuvre avec les banques, les services de l’Etat, la Région, Bpifrance et la Banque de France.
Elle a d’ores et déjà décide d’augmenter de sa propre initiative le niveau des acomptes versés pour contribuer au besoin en fonds de roulement des PME et des ETI et d’accorder un moratoire d’un an pour le remboursement des avances remboursables

déjà octroyées par la Région. La Région continuera enfin de financer les frais fixes des entreprises de transport diminuées des mesures de chômage partiel assumées par l’Etat.
« Mais nous devons dès maintenant nous projeter dans l’après crise du Coronavirus et préparer la reprise économique » a indiqué Alain Rousset au premier ministre, Edouard Philippe. La Région souhaite notamment engager une réflexion stratégique et un plan d’action visant à la reconquête et la relocalisation des technologies et des savoir- faire clés indispensables à notre indépendance, dans les domaines de la santé (médicaments) et dans les technologies du futur comme les composants électroniques ou les énergies nouvelles.
Au total, les Régions de France sont engagées collectivement à hauteur de 500 millions d’euros d’aide d’urgence pour les entreprises impactées par la crise du Coronavirus.
Pour plus d’informations : entreprises.nouvelle-aquitaine.fr

Les commentaires sont fermés.

© Entraide et Entrepreneurs | Mentions légales | Politique de confidentialité

Retour en haut ↑