LES DIRIGEANTS GIRONDINS RESTENT CONFIANTS

Les patrons du BTP sont les seuls à enregistrer un indicateur de chiffre d’affaires positif. Photo d’illustration : Adobe Stock Lucastor

La CCI Bordeaux Gironde vient de dévoiler son baromètre de l’économie au premier trimestre 2022. La plupart des dirigeants interrogés indiquent une diminution de leur chiffre d’affaires, mais les carnets de commandes semblent se consolider. Et si la confiance en l’avenir de l’économie nationale baisse, 74% des patrons sont confiants quant à l’avenir de leur entreprise.

Quelques jours après la publication d’une étude de la CMA Nouvelle-Aquitaine, soulignant les conséquences de la guerre en Ukraine pour les artisans du territoire, c’est au tour de la CCI Bordeaux Gironde de publier son baromètre. Réalisé entre le 28 mars et le 1er avril auprès de 601 patrons du département, il souligne des résultats contrastés au premier trimestre 2022. « Si les carnets de commandes sont en progression de 6 points par rapport à fin 2021, ce début d’année est marqué par des résultats mitigés en fonction des territoires et des secteurs d’activité », relate la CCIBG. De manière générale, près d’un tiers des dirigeants déclarent avoir subi une perte de chiffre d’affaires ; seuls les patrons du BTP enregistrent un indicateur de chiffre d’affaires positif. Dans le détail, le secteur de l’industrie connaît une baisse de 13 points, le commerce de 12 points, et les services de 11 points. Ces derniers s’attendent néanmoins « à une hausse de 17 points dans les trois prochains mois », précise la CCIBG.

Autre indicateur scruté par le baromètre : les marges commerciales, qui se dégradent avec un solde à -31, « et seulement 6% des dirigeants qui indiquent une hausse de leur marge début 2022 ». Enfin, du côté des carnets de commandes, un tiers des chefs d’entreprise interrogés indiquent une progression de cet indicateur par rapport à fin 2021.

Quelques disparités territoriales

Ce contexte incertain entraîne une baisse de confiance de la part des dirigeants. Seuls 36% d’entre eux se disent « confiants en l’avenir de l’économie nationale », contre 46% fin 2021. Ceux dans le BTP semblent les moins confiants (21%), tandis que les industriels et dirigeants de services apparaissent les plus sereins (41%). « Dans les territoires, la plus faible confiance se situe dans le Sud Gironde (27% de confiants), et la plus forte à Bordeaux (44%) », indique la CCIBG.

Malgré cela, les trois-quarts des patrons girondins restent sereins quant à l’avenir de leur entreprise. Si les commerçants sont les plus méfiants, plus de trois-quarts des industriels interrogés gardent confiance pour les mois à venir. À l’échelle départementale, c’est encore dans le Sud Gironde que les interrogés sont les plus réservés (68% de confiants) tandis que les Libournais sont plus optimistes (79%).Les patrons du BTP sont les seuls à enregistrer un indicateur de chiffre d’affaires positif. Photo d’illustration : Adobe Stock Lucastor

La CCI Bordeaux Gironde vient de dévoiler son baromètre de l’économie au premier trimestre 2022. La plupart des dirigeants interrogés indiquent une diminution de leur chiffre d’affaires, mais les carnets de commandes semblent se consolider. Et si la confiance en l’avenir de l’économie nationale baisse, 74% des patrons sont confiants quant à l’avenir de leur entreprise.

Quelques jours après la publication d’une étude de la CMA Nouvelle-Aquitaine, soulignant les conséquences de la guerre en Ukraine pour les artisans du territoire, c’est au tour de la CCI Bordeaux Gironde de publier son baromètre. Réalisé entre le 28 mars et le 1er avril auprès de 601 patrons du département, il souligne des résultats contrastés au premier trimestre 2022. « Si les carnets de commandes sont en progression de 6 points par rapport à fin 2021, ce début d’année est marqué par des résultats mitigés en fonction des territoires et des secteurs d’activité », relate la CCIBG. De manière générale, près d’un tiers des dirigeants déclarent avoir subi une perte de chiffre d’affaires ; seuls les patrons du BTP enregistrent un indicateur de chiffre d’affaires positif. Dans le détail, le secteur de l’industrie connaît une baisse de 13 points, le commerce de 12 points, et les services de 11 points. Ces derniers s’attendent néanmoins « à une hausse de 17 points dans les trois prochains mois », précise la CCIBG.

Autre indicateur scruté par le baromètre : les marges commerciales, qui se dégradent avec un solde à -31, « et seulement 6% des dirigeants qui indiquent une hausse de leur marge début 2022 ». Enfin, du côté des carnets de commandes, un tiers des chefs d’entreprise interrogés indiquent une progression de cet indicateur par rapport à fin 2021.

Les commentaires sont fermés.

© Entraide et Entrepreneurs | Mentions légales | Politique de confidentialité

Retour en haut ↑